AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 récit anti-chasse à l'arc

Aller en bas 
AuteurMessage
christophe
Rang: Grand Administrateur en Chef
avatar

Nombre de messages : 247
Localisation : Eure
Date d'inscription : 14/04/2005

MessageSujet: récit anti-chasse à l'arc   Mer 18 Mai à 0:16

Depuis quelques temps, la chasse à l'arc est dénigrée par une minorité d'anti-chasse intégristes, voici ce que l'on peu trouver sur internet:

...........................................................................................................


""" UNE HISTOIRE DE CHASSE VÉCUE PAR UN EX-CHASSEUR
Témoignage d'un ex-chasseur de tir à l'arc


En compagnie de quatre copains prétendus champions du tir à l'arc, je me suis rendu chasser dans la région de Saint-Donat, à proximité du parc du Mont-Tremblant. Une femelle originale s'est présentée dans le sentier, à 60 pieds (18 m) de la plate-forme où mon copain avait pris place. Une première flèche tirée atteignit la bête en plein centre du dos.

Nous retrouvions plus tard ce projectile enfoncé de 20 pouces ( 50 cm ) et ayant perforé les reins.

Ceci n'empêcha pas l'orignal de partir au trot. Craignant de suivre l'animal blessé, mon ami revint au camp pour me demander de l'accompagner. De retour sur les lieux, après avoir étudié et suivi les traces, nous avons découvert la bête étendue et gémissante.

À 40 pieds ( 12 m ) de distance, deux autres flèches étaient décochées, une au cou, la seconde au thorax de l'énorme mammifère en souffrance. Je l'entendais se plaindre et ses fortes respirations me reviennent encore en mémoire. Pour tout au monde j'aurais aimé me sortir de ce cauchemar.

Soudain, son veau apparut, tournant autour de sa mère, et lui léchant le nez à l'occasion.

Elle cherchait à le repousser, sachant fort bien qu'il devrait dorénavant se débrouiller sans son aide, ce qu'il a semblé comprendre en disparaissant entre les aulnes.

Nous attendions depuis deux heures et demie pour qu'elle rende le dernier soupir, mais elle demeurait toujours bien vivante. Elle balançait la tête de gauche à droite, râlait, tentait de se relever pour retomber aussitôt. Le spectacle était horrifiant.

Après une autre attente de deux heures et demie le veau se montra à nouveau. Elle fit un effort suprême et se remit sur ses pattes, traversa un boisé et se coucha à 20 pieds ( 6 m ) de la route. Nous nous en approchons à une vingtaine de pieds ( 6 m ) et tirons nos deux dernières flèches: une au cou, la seconde à l'arrière de la patte avant, endroit le plus vulnérable.

Elle poursuivit son agonie, refusant de mourir et ressemblant à une pelote à épingles avec toutes ces flèches enfoncées dans les chairs.

Je fis alors remarquer, à mon copain : Tu ne trouves pas que c'est cruel? Beaucoup trop à mon goût, répondit-il.

Mon copain alla ensuite chercher les autres membres du groupe. Le champion du tir à l'arc s'approcha à 10 pieds ( 3 m ) de la bête et rata les poumons.

Son petit étant revenu sur les lieux à 10 pieds des chasseurs, elle se releva et repartit en sa compagnie. À 1 000 pieds (330 m) plus loin, une autre flèche est décochée aux poumons. L'orignal tombe dans un ruisseau et tente de se relever à deux reprises. J'ai le goût de vomir, lorsque l'animal rend enfin le dernier soupir.

Beaucoup de chasseurs prétendront avoir abattu de gros ducs à l'arc, mais songeons un peu à tous ces orignaux qui trouveront la mort après une saison de chasse parce qu'ils auront des flèches enfoncées dans les chairs.

Pour ma part, c'en est fini de la chasse à l'orignal et des flèches. """

...........................................................................................................

Bien sur, toute personne qui chasse ou qui connait un tant soit peu la chasse remarque aussitôt que ce récit est totalement faux et écrit de toute pièce par une personne qui n'a jamais chassé de sa vie et qui ne connait pas du tout la chasse. Mais le problème n'est pas là.

Le problème, c'est qu'avec ce genre de faux récit, nos détracteurs peuvent trouver des gens naïfs qui les écouteront distiller leur propagande anti-chasse, et ce doublé avec les bétises que l'on peu lire sur d'autres forums de chasse à l'arc (images de cochons domestiques morts criblés de flèches pour des tests, interventions limites de membres de la FFCA ou de ses représentants, etc), sans compter l'article 121 de la constitution européenne qui traite du bien être des animaux en tant qu'êtres sensibles, je pense qui si nous ne prenons pas garde à nos paroles en public ou dans la façon de voir l'avenir de la chasse à l'arc en France (discussions avec les non chasseurs et les autres chasseurs), je pense que dans quelques temps, nous pourront retourner chasser en parcs comme au début des années 80
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carfax
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 55
Localisation : Ex-Québec. Maintenant en France
Date d'inscription : 12/05/2005

MessageSujet: Re: récit anti-chasse à l'arc   Mer 18 Mai à 6:43

Cher Christophe,

Tu sais que je ne suis pas chasseur ni pêcheur. Non que je ne le veuille pas mais parce que je n'en ai pas les moyens (matériels) . Par contre, je peux quand même donner mon opinion sur cet article.

Que ce récit soit faux ou pas, il en ressort trois choses :

1- le récit joue principalement sur l'émotion. On veut que les gens au coeur sensible aient larme à l'oeil...
2- le récit condamne la chasse, de façon systématique...
3- ce sont de très mauvais (ex) chasseurs.

Citation :
Une femelle originale s'est présentée dans le sentier, à 60 pieds (18 m)
Le chasseur n'a pas pu tuer l'orignal à cette distance? C'est un con dangereux ou il lui faut vite aller chez l'optométriste.

Citation :
Craignant de suivre l'animal blessé, mon ami revint au camp pour me demander de l'accompagner.
Un chasseur est responsable de ce qu'il fait. Il se doit de suivre la trace de son gibier blessé (à cause de sa maladresse) et un orignal, malgré sa grosseur-grandeur, charge rarement l'être humain. Un orignal, c'est pas un ours.

Citation :
Nous attendions depuis deux heures et demie pour qu'elle rende le dernier soupir, mais elle demeurait toujours bien vivante
Y a pas plus con que cette phrase! Deux nigauds qui sont là pendant plus de 2 heures à regarder souffrir un animal? Mais qu'est-ce qu'ils attendaient pour mettre un terme à la souffrance de l'animal? Faut être con pour vrai de vrai!

Citation :
Mon copain alla ensuite chercher les autres membres du groupe. Le champion du tir à l'arc s'approcha à 10 pieds ( 3 m ) de la bête et rata les poumons.

On remarquera que les deux premiers cons ne sont pas seuls à être des cons. Ce n'est même plus drôle. C'est dangereux, je dis. Dangereux au sens que ce sont des imconpétents. Il semble que ce sont des gens qui s'improvisent chasseurs pour une journée. Ce serait comme amener mon fils à la chasse alors qu'il n'a jamais tenu une carabine dans ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christophe
Rang: Grand Administrateur en Chef
avatar

Nombre de messages : 247
Localisation : Eure
Date d'inscription : 14/04/2005

MessageSujet: Re: récit anti-chasse à l'arc   Sam 28 Mai à 22:45

salut mon Carfy

hé oui, ce récit joue avec les sentimants des gens un peu naïfs et cela fonctionne bien malheureusement, c'est pour cela que ce faux récit a éré balancé sur internet......l'animal aurait du mourrir hyper rapidement avec les atteintes décrites, mais il faut générer l'effet "Bambi" pour attendrir les naïfs et leur faire croire que tous les chasseurs sont des méchants sanguinaires !!!!!

avec en plus certains articles de la constitution qui vont peut être nous tomber dessus, il va falloir trouver les mots justes pour démontrer que notre art est utile pour la Nature, pas évident avec ce retour aux sources des citadins qui voudraient les forêts que pour eux !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
labuzok
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Manche
Date d'inscription : 15/04/2005

MessageSujet: Re: récit anti-chasse à l'arc   Dim 29 Mai à 8:19

Salut oh toi déité de la boite à troubadour.

J'ai déjà lu ce récit il y a 2 ans.

Et oui, c'est leurs facon de nous emmerde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: récit anti-chasse à l'arc   

Revenir en haut Aller en bas
 
récit anti-chasse à l'arc
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une chasse au sous-marin sur la frégate Latouche-Tréville
» Chasse rapide aux ballasts.
» Anti-jeu ?
» La chasse au trésor de l'été
» La chasse à l'ours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bow Adventure :: CHASSE :: La chasse à l'arc-
Sauter vers: